La région vulvaire connaît, comme le reste du corps, un effet de vieillissement. Celui-ci est caractérisé par une atrophie au niveau du pubis, des grandes lèvres, du clitoris mais aussi des muqueuses, accompagné d’une sensation de sécheresse.
La sécheresse vulvo-vaginale est principalement dûe aux modifications hormonales. Celles-ci apparaissent dans la majorité des cas durant la ménopause, où une chute d’œstrogènes conduit à un assèchement des voies génitales avec une lubrification de la paroi du vagin qui en est affectée.
Un trouble de sécheresse intime peut provoquer de véritables gênes au quotidien. Souvent mal vécu par les femmes : les démangeaisons, les sensations de brûlure ou les douleurs lors de rapports sexuels (…) peuvent avoir des incidences physiques et psychologiques qui sont jugées difficiles pour la majorité.

La sécheresse intime peut donc avoir des répercussions sur la sexualité et retentir sur l’harmonie du couple.

Les causes d’une sécheresse vulvo-vaginale:

  • la ménopause
  • les modifications hormonales
  • la grossesse / l’allaitement
  • les facteurs psychologiques
  • les infections vaginales
  • le stress
  • les traitements médicaux
  • D’autres causes existent, comme le tabac, l’alcool, ou une hygiène intime inadaptée qui peut influencer sur la lubrification.

Le rajeunissement vulvo-vaginal met en application des techniques d’injection. Celles-ci peuvent être faites avec de l’acide hyaluronique ou un lipofilling (comblement par injection de cellules graisseuses autologues).
L’acide hyaluronique utilisé est spécifiquement destiné à la zone vulvo-vaginale. Existant sous plusieurs formes, il peut être utilisé pour la réhydratation des muqueuses ou encore dans le but de restaurer un volume perdu (comme celui des grandes lèvres, par exemple).

Ainsi, les zones les plus inconfortables peuvent être traitées: la vulve, le vagin, les cicatrices d’épisiotomie, mais aussi les grandes lèvres qui jouent un rôle crucial dans la protection et l’humidification de la vulve.
Il est aussi possible de remodeler la zone du pubis, rehausser un clitoris enfoui ou traiter le point de Gräfenberg, communément appelé le point G.