L’augmentation mammaire est une opération visant à augmenter la taille des seins ayant un volume jugé insuffisant.
Une petite poitrine peut-être due à une perte de volume suite à une grossesse, un allaitement, un amaigrissement, ou tout simplement un développement insuffisant à la puberté.
Ces phénomènes sont vécus par certaines femmes comme des atteintes à leur féminité et peuvent provoquer de véritables complexes. Une augmentation mammaire permet à la patiente de retrouver confiance en elle.

Il existe plusieurs sortes de prothèses, capables d’être adaptées à tous les types de morphologies.
L’important est d’en parler avec le Dr Wandje qui saura vous proposer une forme, un aspect, pour un rendu naturel en prenant en compte votre morphologie et vous souhaits.

Les prothèses peuvent être introduites par voie:
– péri-aréolaire
– axillaire
– sous mammaire

DÉROULEMENT DE L'OPÉRATION

Sous anesthésie générale. Une consultation d’anesthésie s’effectue au plus tard 48h avant l’intervention.
Outre les examens pré-opératoires habituels, il peut-être utile de vérifier l’imagerie mammaire.
L’intervention dure en moyenne 1h30. Il consiste à augmenter le volume des seins par la mise en place de prothèses mammaires préremplies en gel de silicone. La position de la prothèse peut être derrière la glande mammaire, en prémusculaire ou en rétromusculaire, derrière le muscle grand pectoral.
Des gestes complémentaires peuvent être associés en cas de ptose mammaire (seins tombants, avec aréoles basses) afin de relifter le sein grâce à une mastopexie.
Un drain sera laissé en place quelques jours après l’intervention de manière à ce que le sang ou le liquide qui peuvent se collecter soit éliminés.
Une hospitalisation d’une journée est habituellement suffisante.

SUITES OPÉRATOIRES

Le résultat est immédiat. Mais il faut attendre 3 à 6 mois pour évaluer le résultat définitif, délais nécessaires à l’assouplissement des seins et à la stabilisation des prothèses.
L’œdème ( gonflement ) persiste environ 2 à 3 semaines.
Il peut y avoir des ecchymoses ( bleus ). Mais ceux-ci disparaissent dans le mois qui suit.
Un arrêt d’activité d’une durée de 5 à 10 jours est à envisager
Les fils de suture sont retirés après 15 jours, à moins qu’ils ne soient résorbables.
Le port d’un soutient gorge de maintient est obligatoire pendant 1 mois, nuit et jours.
Il est conseillé d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive progressive.